Mes premiers pas en tant que jeune entrepreuneuse

Travailler à mon domicile, challenge pour se faire connaitre.

Collaboration avec des partenaires

Comment rendre visibles mes créations alors que mon domicile n’offrait pas de lisibilité pour la clientèle ?

En créant des partenariats avec d’autres commerçants. Le tabac loto Weiss a été le premier à accepter de vendre en dépot-vente, mes compositions. Paula et Sylvie ont été de vrai amours. C’est grâce à elles, j’ai réalisé ma première commande. Une composition artificielle pour un baptème.

Puis, en continuant mes recherches, la ferme Vogt a aussi acceptée de travailler avec moi. J’ai eu l’opportunité de réaliser des couronnes de l’avent pour leurs clients, et même organiser une vente de sapin de Noël issu de la pépinière Acker à Weyersheim. 

Autant de démarches qui m’ont, petit à petit, permis de me faire connaître.

On n’oublie pas le côté prestataire. 

J’ai eu l’occasion de travailler chez un fleuriste en tant que freelance. Un grand merci à Julien et son équipe pour leur confiance. 

Cette prestation a eu pour avantage de me faire travailler avec des personnes enrichissantes. J’ai pu continuer à me perfectionner grâce à leur investissement et à leurs conseils. Petit bonus, j’ai trouvé un fournisseur adapté à mon statut.

Collaborateurs artisants

En parallèle, j’ai entamé des collaborations avec des artisans, qui comme moi, se lançaient dans l’aventure de l’entrepenariat.

L’atelier d’Arnaud, pour le travail du bois, Galiema créations, pour la confection de bougies naturelles et de bijoux, Zen design pour la création de bracelets en pierres naturelles.

 

Toutes ces collaborations m'ont permis de me développer et d'acquérir une certaine confiance en moi. Il faut croire en ses rêves et se donner les moyens d'y parvenir.